Rafale marine – Essais en vol pour navaliser un chasseur

48,00


Pour “navaliser” le Rafale C de l’armée de l’Air en Rafale M pour la Marine nationale, Dassault Aviation a mené un programme d’essais en vol pour valider l’usage du chasseur sur un porte-avions. Ce programme a nécessité quatre campagnes aux États-Unis, à Lakehurst et Patuxent River pour bénéficier des installations terrestres de l’US Navy. Il s’est poursuivi par de multiples campagnes sur porte-avions, sur le Foch dans un premier temps, puis sur le Charles-de-Gaulle. …

2 en stock (peut être commandé)

Résumé

Pour “navaliser” le Rafale C de l’armée de l’Air en Rafale M pour la Marine nationale, Dassault Aviation a mené un programme d’essais en vol pour valider l’usage du chasseur sur un porte-avions. Ce programme a nécessité quatre campagnes aux États-Unis, à Lakehurst et Patuxent River pour bénéficier des installations terrestres de l’US Navy. Il s’est poursuivi par de multiples campagnes sur porte-avions, sur le Foch dans un premier temps, puis sur le Charles-de-Gaulle.

Des premières études à l’entrée en opération sur un porte-avions, de la définition des trains d’atterrissage à la crosse d’appontage, des essais simulés au sol aux opérations réelles sur porte-avions, cet ouvrage passe en revue toutes les phases du programme mené par le constructeur pour qualifier le Rafale Marine.
Le lecteur se trouve ainsi immergé au sein de l’équipe d’ingénieurs et pilotes en suivant le déroulé des essais, en découvrant les multiples contraintes auxquelles les ingénieurs ont été confrontés et les solutions mises en œuvre pour valider la compatibilité à la mer du Rafale M. Défi technique relevé et parfaitement atteint, mais avec parfois quelques surprises…
Il a fallu également relever plusieurs défis avec notamment l’emploi sur porte-avions d’un appareil à voilure delta. De nouvelles technologies ont été utilisées : commandes de vol électriques, plans canards, barre de catapultage en place de l’élingue, train avant « sauteur » pour faciliter l’envol en sortie de pont.

Après avoir publié Du Vampire au Mirage 4000 – ouvrage évoquant la carrière de Jean-Marie Saget mais aussi tous les essais des avions d’armes de la société depuis l’Ouragan jusqu’au Mirage 4000 – François Besse a souhaité poursuivre la chronologie du constructeur avec le Rafale. Co-auteur de cet ouvrage, Jacques Desmazures est assurément bien placé pour évoquer ce programme, ayant supervisé toutes les campagnes en tant que directeur des essais en vol pour Dassault Aviation.

De nombreux acteurs « impliqués » dans ce programme étalé sur plusieurs années ont été interrogés : ingénieurs d’essais, responsables techniques de programme, pilotes d’essais constructeur, du CEV et de la Marine, officiers d’appontage, commandants de porte-avions… Les rôles de chacun sont évoqués tout au long de cette aventure technique qui remonte désormais à plus de 20 ans. Il était temps de « graver » sur le papier cette histoire…

Ouvrage de François Besse et Jacques Desmazures.

François Besse est journaliste aéronautique depuis plus de trente ans, ayant été rédacteur en chef de plusieurs magazines aéronautiques et auteur de divers ouvrages sur l’aviation. Qualifié voltige sur avion (1er cycle) et planeur (2e cycle), il est instructeur bénévole dans le domaine de l’avion léger, du planeur et de l’ULM multiaxe. Formé à la voltige sur Cap-10B et Capdol, il a, par le passé, été copropriétaire d’un Pitts S-1.

Détails produit : broché, illustrations NB et en couleurs.

Caractéristiques

Poids 1.500 kg
Dimensions 21 × 29 cm
Date de parution

07/09/2021

Langue

français

Nombre de pages

334 pages

EAN13 ou ISBN

nc

Éditeur

François Besse éditions