Air France (1945-1958) – L’âge d’or des hélices

43,00


Fin 1944, après l’euphorie de la Libération, le réveil des Français est douloureux. Le pays est meurtri par cinq années d’occupation nazie. Les moyens de transport ferroviaires, routiers et maritimes sont sinistrés. La restauration des liaisons aériennes est donc une priorité du gouvernement provisoire de la République française. Manquant de tout, avec une flotte dépassée, le Réseau des lignes aériennes françaises rétablit rapidement, à la fin de la guerre, les liaisons aériennes entre les grandes villes françaises puis entre la métropole et les colonies. …

Disponible sur commande

Résumé

Fin 1944, après l’euphorie de la Libération, le réveil des Français est douloureux. Le pays est meurtri par cinq années d’occupation nazie. Les moyens de transport ferroviaires, routiers et maritimes sont sinistrés. La restauration des liaisons aériennes est donc une priorité du gouvernement provisoire de la République française. Manquant de tout, avec une flotte dépassée, le Réseau des lignes aériennes françaises rétablit rapidement, à la fin de la guerre, les liaisons aériennes entre les grandes villes françaises puis entre la métropole et les colonies.
La paix revenue, Air France lui succède le 1er janvier 1946. Elle ouvre au cours de l’été ses premières liaisons transatlantiques avec des appareils américains, DC-4 et Constellation. Leur utilisation, qui ne devait être qu’une exception en attendant le développement d’appareils nationaux, se généralise au fil des mois car les constructeurs nationaux souffrent des difficultés de l’après-guerre. Pourtant, le formidable développement des technologies aéronautiques durant la guerre annonce un avenir prometteur à l’aviation civile mondiale.
Air France devra donc relever ce défi : se doter d’avions modernes et adaptés à cette nouvelle époque, développer le réseau aérien aussi bien français que mondial, afin d’élargir le rayonnement de la France et s’imposer dans les cieux.

Né en 1965, Bruno Vielle est passionné d’aviation depuis sa plus tendre enfance. Devenu mécanicien avion, formé à l’école d’Enseignement technique de l’armée de l’air, il entre à Air Inter en 1988 puis à Air France en 1997. Féru d’histoire de l’aviation, après Air Inter, l’avion pour tous, publié en 2005, il entreprend des recherches sur les débuts d’Air France. Ce travail aboutit à la rédaction d’un premier tome sur la genèse de la compagnie et se poursuit avec la publication d’un deuxième ouvrage sur la renaissance de la compagnie après la guerre.
Membre du Conservatoire de l’Air et de l’Espace d’Aquitaine, après quatre années de restauration, il a fait revoler un Stampe SV4.

Détails produit : livre relié, illustré.

Caractéristiques

Poids 1.095 kg
Dimensions 24.8 × 27.8 cm
Date de parution

05/02/2014

Langue

français

Nombre de pages

176 pages

EAN13 ou ISBN

9782726897515

Éditeur

E.T.A.I